ojardindephilothee

Un jardin vivant et créatif


Poster un commentaire

EXODE URBAIN

Philothée et Cie…

Image

Il y a Maya Zakhnini, fille âgée de 6 ans qui déclare être POUR la nature ! Plus tard, quand elle sera grande, elle veut être bricoleuse, mais aussi conteuse, fleuriste… et élever tous les animaux du monde !

Damien Lalaude, expérimentateur fou. Son objectif : donner envie aux autres d’expérimenter, pour qu’ensemble on sauve la planète 😉

Émilie Béziat, alias Philothée. Son objectif : faire foisonner les plantes toutes plus ou moins comestibles, retrouver les joies du petit élevage et accueillir toujours plus d’enfants pour leur transmettre son amour de la nature.

Notre parcours…

Damien

J’ai 36 ans. Après une scolarité sans embuche, j’ai travaillé pendant 6 ans comme cadre dans l’industrie chimique. Cette période m’a permis d’apprendre beaucoup sur la vie de l’entreprise, mais finalement surtout sur tous les méfaits du système capitaliste.

Une année de formation en « éco-conception et management environnemental » m’a apporté de bonnes connaissances en écologie et la certitude que je ne travaillerais plus dans l’économie uniquement basée sur la recherche de profit.

Du coup, j’ai commencé à travailler dans l’éco-habitat mais sans succès, et parallèlement je me suis engagé dans plusieurs associations écologistes locales, avec la rencontre d’un grand nombre de belles personnes, dont ma chère et tendre Émilie…

Émilie

J’ai 31 ans. Formée en horticulture et pépinière, j’ai travaillé pendant 5 ans dans le maraîchage biologique dans le Tarn et Garonne, où est née ma fille Maya. Intéressée depuis très longtemps par les techniques d’autonomie, j’apprends en autodidacte et au fil des rencontres la production et l’utilisation des simples (plantes aromatiques et médicinales), le tissage et la couture et la vannerie. Je me documente aussi sur le développement psychique de l’enfant et de l’adulte pour améliorer mes relations avec Maya et les autres.

Séparée du père de Maya, je suis revenue vivre près de ma famille, à Pau, avec l’envie de concrétiser mes projets d’installation en maraichage et autres. Je rencontre le CIVAM Bio Béarn, qui m’invite à participer aux activités de Parcelles Solidaires (un terrain cultivé par des citadins, et Damien qui désherbe les carottes) et me propose d’entrer en couveuse agricole. Ils m’offrent l’hébergement juridique (avec la SAS GrAINES), un soutien technique (maraîchers référents), mécanique (mise à disposition du matériel), et comptable, pour mon activité de maraîchage sur un terrain de 1 ha mis à disposition par un agriculteur bio, en bordure du bois de Pau, proche des débouchés commerciaux…

Très vite, Damien me donne un coup de main régulièrement. Nous passons 2 ans à produire pour une AMAP, et d’autres formes de vente directe dont les cantines collectives. Cette expérience nous a aidé à préciser notre projet professionnel et de vie : vivre à la campagne, habiter dans un village dynamique, non loin de Pau, pouvoir aller à pied à l’école primaire de Maya et sur notre lieu de travail, développer nos activités (ferme et maraichage) de manière permaculturelle.

Une nouvelle vie qui commence !

Fin septembre, avant la rentrée scolaire, départ pour Malaussanne, petit village du nord Béarn, dans le canton d’Arzacq, d’où est originaire Damien.

Nous nous installons dans un lieu qui nous offrira la possibilité de:

  • être autosuffisants en légumes, plantes aromatiques et médicinales, fruits, œufs et viande de volaille,
  • faire de la polyculture élevage avec des techniques agro-écologiques (dans le but de vendre en direct et aux cantines collectives),
  • avoir une vie sociale (école, associations, vie de village, groupement d’achat local et covoiturage…),
  •  mieux maîtriser nos consommations énergétiques,
  •  vivre dans un cadre plus naturel,
  • transmettre nos retours d’expérience et les techniques de jardinage écologique

Pour mieux concevoir notre projet et nos aménagements, nous nous inscrivons à un CCP (cours certifié de Permaculture) avec Benjamin Broustey de Permaculture Design (www.permaculturedesign.fr) qui se déroulera en Ariège, fin octobre 2013 pendant 12 jours. Ce stage est une découverte formidable qui nous redonne confiance en l’humain et en la nature. Rien de vraiment nouveau car on s’était déjà intéressés à des sujets très variés comme la botanique, la cuisson écologique, les réseaux associatifs militants, l’éco-habitat… mais une pensée globale innovante! Et c’est tellement bon de prendre soin de soi et des autres tout en respectant la nature 😉

Image

Publicités